Friday, 4 January 2013

Janvier Les conseils jardin de Jean-Yves Meignen


Le froid hivernal impose le repos aux végétaux et le jardinier doit lui aussi en profiter pour   faire une pause. Mais l’homme n’est pas de nature à « hiberner » totalement et un peu d’exercice physique est indispensable à notre équilibre physique et psychologique. Alors nous trouvons des aménagements à faire au jardin et de l'entretien de matériel. Nous pouvons remuer le tas de compost, trier les graines et faire les premiers semis au chaud.

Le bois mort est une source d’abris pour de nombreux insectes utiles au jardin. N’hésitez pas à en laisser ou à en introduire dans le jardin en tapissant, par exemple, le pied des arbres ou des haies avec des branches.

Au  vergersi ce n'est pas fait, appliquez les traitements d’hiver aux huiles végétales. Il faut attendre une belle journée ensoleillée avec une température de 10 °c. Les tailles seront faites hors gel, en restant doux dans ses choix de coupes, privilégiant l’aération de la ramure.

Premiers semis, au chaud pour obtenir des plants de légumes précoces au potager : salades, choux, persils….. Vous pouvez acquérir un petit « presse motte » qui vous permet de faire comme les "pros" de  semis en mini motte garantissant une bonne reprise des plants.

Les élagages des arbres, seulement si nécessaire, se font pendant cette période de repos végétatif en pratiquant de belles coupes et en oubliant les cicatrisants qui n’aident pas l’arbre à refermer ses plaies.

Les agrumes, mis en hivernage dans une serre ou une véranda, apprécient des nuits fraîches entre 5 et 12°c. Arrosez avec modération mais sans périodes sèches. Ajoutez un peu d’engrais solubles riches en oligo-éléments une fois par mois.

A l’intérieur : vous devez apporter de l’humidité ambiante pour vos plantes vertes, soit par des vaporisations fréquentes soit en plaçant des saturateurs d’eau, surtout près des radiateurs qui assèchent l’atmosphère. Et puis donnez un maximum de lumière à ces plantes qui ne sont pas adaptées à nos courtes journées.

N'oubliez  pas de  nourrir les oiseaux qui en ont besoin en ces périodes froides. Privilégiez les aliments riches en hydrates de carbone et en graisse. Pensez aussi à leur laisser des points d'eau hors d'atteinte des prédateurs.




No comments:

Post a Comment

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...