Tuesday, 1 November 2011

Visite de la safranière à Sillans la Cascade


Pleuvra ? Pleuvra pas ? Finalement il n’a pas plu et nous sommes allées à Sillans la Cascade.

Yannick Dolmetta nous a accueillies ce vendredi matin pour la visite de la safranière, il nous a parlé de son travail avec un grand enthousiasme et c’était un réel plaisir de partager ce moment avec lui.

La safranière est implantée sur la commune de Sillans la Cascade, 100 000 bulbes de crocus ont été plantés sur une surface de 8000m2 (soit une densité moyenne de 35 bulbes au m2). La safranière est en conversion bio, le fumier de chèvre est utilisé pour amender le sol. La récolte se fait entièrement à la main d’octobre à décembre, la cueillette s’effectue le matin quand les fleurs s’épanouissent, l’émondage se fait après la récolte journalière, les stigmates sont étalés sur des plaques pour sécher pendant 4 jours dans une pièce à 25° puis l’affinage dure un mois à l’abri de la lumière dans des pots de verre.
Les fleurs de safran sont laissées sur le sol après l’émondage pour les abeilles.


Après avoir admiré les fleurs, assisté à la démonstration de la cueillette, Yannick peut cueillir de 4000 à 5000 fleurs à l’heure, la moyenne d’un safranier est de 1300/1700 fleurs à l’heure fleurs à l’heure, nous sommes passées dans la boutique pour déguster la gelée de safran et faire quelques achats. Les produits sont en vente dans à l’épicerie Les Auréliades (le safran seulement) à Salernes, sur Internet ou à la safranière, vous pouvez aussi passer commande de bulbes de safran pour planter votre propre safranière





Safran vient du Perse "za'farân" qui signifie" jaune".







Le safran : crocus sativus plante monocotylédone vivace à bulbe de la famille des iridacées, de l’ordre des liliacées (ce crocus est très toxique) est l’épice la plus chère du monde et la plus « falsifiée » : son prix est très élevé : 30 à 40 euros le gramme soit 30 000 euros le kilo pour du safran produit en France. Cela s’explique par le fait que, pour obtenir un gramme de safran il faut récolter 140 à 160 fleurs de crocus, un kg de stigmates secs représente 140 00 à 160 000 fleurs.
.



Le crocus sativus est originaire du Moyen Orient, il a été introduit en France lors des Croisades. Il a été cultivé jusqu’à la fin du 19ème siècle dans les environs d’Albi, d’Angoulême, du Gâtinais (Boysne était la capitale mondiale du safran), en Normandie, en Provence et même en Suisse.



Le safran a probablement été d’abord utilisé pour ses propriétés thérapeutiques : antispasmodique, emménagogue, sédative, stimulante, tonique.






Le safran est aussi utilisé en parfumerie (le dernier parfum d’Armani en contient) et en cosmétique pour les pétales.
Le safran était utilisé comme plante tinctoriale (la robe des moines bouddhistes…), il existe encore sur Paris une femme qui pratique ce type de teinture.

La culture du safran :
Exposition : plein soleil sud ou sud-est, été chaud, hiver froid rustique jusqu’à -13°
Sol : léger, drainant, riche
La densité de plantation peut varier de 20 à 50 bulbes au mètre carré.
Plantation en août, récolte d’octobre à décembre. Le crocus peut rester en terre durant 3 récoltes, il faudra après l’arracher au mois de juin, diviser les bulbes et les replanter.



texte : Elisabeth BK , Michèle P photos : Gerda N


No comments:

Post a Comment

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...